De quelles aides à la création d’entreprises pouvez-vous bénéficier ?

Il existe une longue liste d’aides publiques pour financer la création d’entreprise. Vous pouvez faire appel à un expert-comptable pour vous accompagner à trouver les aides qui vous conviennent le mieux. Ces aides ont chacun leurs propres conditions d’éligibilité.

Aides de l’état pour les chômeurs

Le pouvoir public met à la disposition plusieurs types d’aides financières pour la création d’entreprises. Parmi les principales aides publiques, vous pouvez avoir l’Aide aux Chômeurs Créant ou Reprenant une Entreprise ou ACCRE qui est une aide financière destinée aux sans-emploi qui veulent reprendre l’activité d’une entreprise qui a déjà existé ou ceux qui souhaitent créer une nouvelle entreprise. Pour pouvoir profiter de cette aide, vous devriez être le dirigeant de la société et possédant à la limite le tiers du capital. Vous pouvez aussi demander cette aide si vous possédez ou départagez au moins la moitié des parts avec l’un des membres de votre famille ; les parents, le conjoint ou les enfants. Les majeurs ayant moins de 25 ans ont également droit à la demande de cette aide. L’ACCRE consiste à dispenser l’entrepreneur des cotisations aux régimes d’assurances de 12 mois.

Aides financières pour les régions

Le Nouvel Accompagnement pour la Création et la Reprise d’Entreprise ou NACRE est une aide qui a été régionalisée, la gestion a été reprise par les régions actuellement. De ce fait, les conditions d’application varient en fonction des régions. Cette aide peut être un financement grâce à un prêt ou un accompagnement de l’entrepreneur pour le développement ou la reprise de son entreprise. Il est nécessaire de se renseigner auprès des autorités compétentes de votre région pour savoir les modalités de cette nouvelle aide à la création d’entreprise dans votre région.

L’aide à la création d’entreprises peut provenir de l’État, mais il existe également des aides privées qui sont destinées pour les structures d’accompagnement ou les associations privées. Vous pouvez voir les subventions spéciales pour les handicapés afin qu’ils puissent entrer dans le domaine entrepreneurial malgré son handicap. Il y a également des aides dédiées pour les femmes pour atteindre l’égalité entre homme et femme à l’entrepreneuriat.

Les mesures fiscales

L’aide à la création d’entreprise provenant de l’État peut se présenter sous forme d’aide financière, sociale ou fiscale. Cette dernière peut être une réduction ou une exonération fiscale. Elle concerne l’allègement fiscal pour les dirigeants ou pour l’entreprise avec des conditions à respecter. Elles peuvent s’appliquer sur les intérêts d’emprunts, les crédits d’impôt pour les dépenses pour les recherches, les participations foncières…

Quel statut choisir pour lancer seul une entreprise ?
Transformer sa société pour entreprendre seul